Interview du photographe Kristopher Kelly

kristopher-kelly-07

kristopher-kelly-16

GayBuzz – Kristopher, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ? D’où viens-tu ?

Je suis né et j’ai grandi en Californie du sud, à Orange County pour être précis. Mais je précise que je ne ressemble pas aux stéréotypes que l’on voit dans les séries, même si j’ai quelques amis pour pourraient correspondre à ce profil. Depuis 7 ans, je dirige une affaire dans le secteur de la finance, et ça se passe très bien.

GayBuzz – Avant de faire de la photo, tu étais chanteur et danseur. Peux-tu nous en dire plus sur ces deux passions ?

J’ai étudié la comédie musicale, et mes points forts étaient la dance et le chant. J’ai très vite réalisé que je n’étais pas un acteur, mais sans être narcissique ou snobe, je dirais que j’étais conscient de mes capacités vocales (j’ai gagné plusieurs concours de chant, comme le « California Teen Vocalist » en 1995). J’ai toujours aimé prendre des photos, mais je n’ai eu mon premier réflex qu’à la dernière année de fac.

kristopher-kelly-03

GayBuzz – Comment ces différents passions s’influencent-elles ?

Pendant une séance photo, je mets souvent de la musique. J’ai suivi des cours de thérapie par la musique et la dance ainsi que beaucoup de cours de dance. Je pense que ça me permet de donner de meilleures indications aux modèles, et de les aider à trouver leurs poses. J’ai un sens aigu du corps et je peux ressentir ce que ressent un modèle, presque littéralement. Pendant les séances, je prends souvent le temps de me mettre au lit ou de m’appuyer contre le mur pour être capable de me mettre ensuite à la place du modèle.

kristopher-kelly-06

GayBuzz – Et comment fais tu pour faire cohabiter toutes ces passions ?

C’est difficile. Souvent c’est impossible. Après une pause de plusieurs années, j’ai récemment repris le chant. Avec tout ce que je fais, j’ai du mal à trouver le temps pour tout faire.

GayBuzz – Revenons à tes débuts dans la photographie. Peux tu m’en dire un peu plus sur les trois photos que tu a prises sur le bateau de croisière le “Monarch of the Seas”. Comment ont elles changé ta vie ?

Je dois dire que ma bio est un peu excessive à ce sujet. Ces trois images étaient mes trois premiers portraits. Après les avoir développées, j’ai vraiment ressenti que j’avais trouvé ce que je devais photographier. Auparavant, je n’aimais pas qu’il y aient des gens que mes photos.

GayBuzz – Pourquoi ça ?

Parce ce je pensais qu’avoir des gens dans le cadre empêchait de faire une belle photo. J’aimais capturer la beauté d’un paysage, d’une sculpture, ou d’un bâtiment. C’était difficile pour moi d’imaginer la même photo avec quelqu’un dans le champ. Quand c’est arrivé le résultat m’a supris. Je continue toujours à photographier les paysages. J’ai d’ailleurs quelques très belles images de l’Islande que je publierai sur mon blog prochainement, ainsi qu’une photo extraordinaire de New-York dont j’ai déjà vendu quelques tirages.

kristopher-kelly-02

GayBuzz – Tu ne fais pas seulement des photos de beaux garçons, tu sembles être intéressé par pas mal de choses : photos de voyages, paysages, animaux, natures mortes, etc.. Peux tu nous en dire un peu plus sur ton style ? Qu’est ce qui mérite d’être photographié ? Qu’est ce qui te fait sortir ton appareil photo ?

J’aime la photo de voyages, cependant je sais que c’est une spécialité qui demande plus d’implication et d’opportunités pour être toujours en déplacement. J’ai le sentiment qu’un photographe doit s’intéresser à des choses très différentes. En dehors des modèles, je photographie tout ce qui m’interpelle. En voyage, mes amis me disent souvent : “prends ça en photo” et c’est souvent difficile de leur expliquer que ce qu’ils voient ne rendra pas toujours de la même façon en photo.

GayBuzz – Je suis très intrigué par deux photos présentées sur ton site. On y voit juste les jambes et les pieds de deux hommes. L’un est sur la plage, l’autre sur un toit. Peux-tu nous en dire plus sur ces photos ?

kristopher-kelly-15

Demandes-tu ça parce que tu les aimes ou parce que tu ne les aimes pas ? Il y a quelque chose dans ces images qui m’a juste interpelé. Dans les séries sur lesquelles je travaille, tu remarqueras qu’on y voit souvent juste les jambes ou juste un bras. Aucune identité. Ca permet d’avoir une image anonyme qui permet au spectateur de finir l’histoire de ces personnes et d’imaginer qui ils sont.

GayBuzz – Quand et comment as-tu commencé à faire des photos de mecs ?

En 2002/2003 quelques amis m’ont demandé de les photographier pour leur profil sur match.com. Par la suite j’ai reçu de plus en plus de demandes et ça a fait boule de neige.

GayBuzz – J’ai découvert quelques photos de lutte également…

lutte

Il y a de ça quelques années, j’ai commencé à m’intéresser à la photo de sport, et je me suis porté vers la lutte. J’ai découvert l’existence du site NHB Battle. Pendant une courte période j’ai commencé à photographié leurs lutteurs pendant les combats. Si ça avait dépendu de moi uniquement, j’aurais fait des photos beaucoup plus abstraites, avec moins de plans sur les visages. Mais la condition était de faire apparaitre le corps en entier sur la plupart des photos. Ce travail remonte à plus d’un an, et j’ai prévu de m’y remettre en juillet à l’occasion d’une prochaine compétition.

GayBuzz – Quelle est la grande différence dans ton travail quand tu es commandité ou quand tu travailles pour ton propre compte ? Des sujets différents, Des modèles différentes ? Un contenu différent ?

Habituellement les commandes sont d’ordre commercial : j’ai tout photographié : campagnes, paysages urbains, émissions TV, parfums, portraits d’entreprises, pubs pour associations. Cependant, je suis toujours attiré par le faite de faire quelque chose qui est assez éloigné de mon style.

kristopher-kelly-13

GayBuzz – Comment trouves-tu tes modèles ?

Je trouve beaucoup de modèles via le site ModelMayHem. Et depuis peu, je travaille avec l’agence Empire Model Management. Certains modèles me contactent directement également. Je suis toujours à la recherche de nouveaux modèles.

GayBuzz – A quoi ressemble le modèle idéal ?

Le mec idéal ne doit pas être seulement beau mais avoir un truc en plus. Il doit être viril, cool, énergique. Et j’aime les tatouages aussi !

kristopher-kelly-20

par

GayBuzz – Qui aimerais-tu photographier ?

J’aimerais beaucoup travailler avec pour la série “Bed”. Je pourrais citer aussi (par ordre alphabétique) , , Benjamin Massing et .

GayBuzz – Comment mets-tu à l’aise tes modèles ? Dans la réalisation d’une photo, quelle est ta part ? quelle est la part du modèle ?

Une des choses les plus importantes est de mettre le modèle l’aise. Pendant une séance, ils doivent se sentir comme à la maison, sinon leur stress se voit sur la photo. Je ne pense pas qu’il y ait de recette miracle. J’essaie d’être cool dès le début et de leur demander leurs impressions. Je plaisante avec eux et je me démène pour qu’on passe un bon moment, tout ça de façon très professionnelle. Les modèles le ressentent et se détendent. Les indications jouent un rôle important également. Je mime souvent les positions pour être plus clair. Par exemple, dans ma série “bed”, je grimpe souvent sur le lit avant le modèle pour lui montrer ce que je veux par l’example, et une fois que c’est leur tour, je leur donne quelques phrases à méditer et qui donneront le ton de ce que je recherche. Il est important pendant une séance que le modèle ait une base pour travailler, et qu’il n’arrive pas complètement vierge. Je ne peux pas faire plus, c’est au modèle également d’utiliser leur personnalité pour amener la photo à un niveau supérieur.

GayBuzz – Par qui es-tu inspiré ?

Je suis inspiré par pour ceux qui gravitent autour de moi. On ne prend pas souvent le temps de regarder autour de soi et d’admirer. Je parle même du mec qu’on croise dans la rue, et qui m’a souvent inspiré. Mes amis m’inspirent beaucoup également. Quand je doute, ils sont toujours là pour me motiver. Sans eux je n’aurais pas eu autant de succès.

GayBuzz – Quels sont tes critères ?

Les critères dépendent du projet sur lequel je bosse. Je recherche toujours des mecs très différents. En dehors du physique, il est important que les modèles se sentent à l’aise avec leur corps et ne se fixent pas de limites avant de franchir ma porte.

GayBuzz – Te souviens tu d’une séance particulièrement drôle, et au contraire d’une séance embarrassante ?

kristopher-kelly-17

Mes amis me disent souvent que j’ai très mauvaise mémoire. J’ai juste le souvenir d’une séance très drôle avec trois actrices. Elles étaient vraiment brillantes et très drôles. J’avais également un maquilleur et un styliste. Pendant toute la séance, nous étions tous morts de rire. Je ne me souviens pas d’une séance particulièrement pénible cependant. J’ai juste tendance à être tellement concentré et excité par la séance que j’oublie régulièrement qu’il y a du matériel fragile tout autour, et il m’arrive de faire tomber une lampe ou de casser quelque chose…

GayBuzz – Tu as récemment travaillé avec . Comment était la séance ? Quel type de modèle est-il ?

Santiago est un modèle fantastique. J’ai vraiment apprécié la séance et j’ai hâte de retravailler avec lui. Les images de ma série “untitled” ne sont pas encore complètes, mais quand elles seront toutes publiées je pense qu’elles seront bien accueillies. Santiago s’investit vraiment et n’a pas peur de se lâcher pour amener la photo à un niveau supérieur. J’avais l’impression de travailler avec un acteur, et non un modèle.

par

GayBuzz – C’est quand ta prochaine séance ?

Franchement je ne sais pas encore. J’ai prévu de faire une séance avec un homme et une femme ensemble, pour mon projet actuel. J’ai l’impression qu’il touche à sa fin, et que de cette manière la boucle sera bouclée puisque je l’ai justement commencé avec un couple hétéro.

GayBuzz – Et la dernière, c’était avec qui ?

J’ai photographié un mannequin, Tony, pour la série “Untitled”. Le résultat est très bon et je les publierai sur mon site prochainement.

kristopher-kelly-01

GayBuzz – Quelle est la meilleure chose qui te soit arrivée dans la vie ?

Question difficile. J’ai toujours eu beaucoup de chance, et je vais avoir du mal à faire un classement. En vrac : déménager à New-York, vivre dans les Caraïbes, acheter un appartement.

kristopher-kelly-12

GayBuzz – J’ai lu dans ta bio que tu as joué dans la série Guiding Light. Pour ceux qui ne connaissent pas, cette série est la plus longue de l’histoire. Elle a commencé en 1937 et a été renouvelée pour une 72ème saison en 2009. peux tu nous en dire plus sur cette expérience et ton personnage ?

Cela a été une fantastique opportunité. J’étais dans le casting en tant qu’acteur, jouant le rôle d’un photographe, et en tant que véritable photographe.

GayBuzz – Ta dernière expo photo ?

. “Exercice at home” (Gym à la maison). Je suis un grand fan de son travail et de son style.

GayBuzz – Dernière question, quelle est ta photo préférée ?

Il y en a tellement, en particulier ces derniers mois. Je pencherai pour l’une d’entre elles, qui continue à m’inspirer et que j’ai prise d’un homme et d’une femme. Elle n’a pas été diffusée sur les blogs gays, qui ne s’y intéressent pas beaucoup puisqu’on y voit une femme nue.

kristopher-kelly-04

Propos recueillis par Marco pour GayBuzz. Un grand merci à pour son implication dans cette interview, sa gentillesse et sa disponibilité. Les photos de Kristopher sont visibles sur son site www.kristopherkelly.com et sur son blog kristopherkellyphotography.blogspot.com.

Laisser un commentaire